Retour
cours des métaux

EUROFER prévisions

Perspectives d’Eurofer / UE : les prévisions de consommation revues à la hausse

Une baisse de production sans précédent en 2020

Posté par : Gaëlle Le Huérou 02.11.2020 à 14h45

Eurofer, l’Association européenne de l’acier, a publié ses prévisions trimestrielles selon lesquelles la consommation apparente d’acier devrait afficher un repli significatif en 2020, la pandémie ayant nettement accru la pression sur les industries consommatrices d’acier déjà fragilisées auparavant. Il n’en demeure pas moins que les perspectives sont légèrement plus positives que celles publiées précédemment.

Eurofer table sur un repli de -14,6%, à 131 M de t de la consommation apparente d’acier en 2020, avant une progression de +13,1% l’année suivante. Les estimations antérieures faisaient apparaitre un recul de -16,6%. « Les dernières perspectives économiques ainsi que les prévisions relatives à la consommation d’acier reflètent la grave détérioration du marché due à l’impact de la pandémie, conjugué aux incertitudes persistantes quant à la durée de la crise sanitaire », a observé Eurofer.

Réductions massives de production

Cette année, la demande d’acier est lourdement pénalisée par les coupes sans précédent opérées dans la production au sein des principaux secteurs consommateurs d’acier. L’arrêt quasi-total de l’activité industrielle à partir de la deuxième quinzaine de mars « devrait conduire à une baisse de production annuelle la plus spectaculaire jamais enregistrée par les secteurs utilisateurs d’acier en Europe », selon Eurofer.

Sur le segment de la construction, la production devrait reculer de -3,6% (-5,3% lors des prévisions précédentes) avant de croître de +5% en 2021.

La production devrait chuter de –20,6% sur un an dans l’industrie automobile

Dans l’industrie automobile, elle devrait plonger de -20,6% (-26% antérieurement) cette année, avant d’augmenter de +18,1% l’an prochain. Du côté de la construction mécanique, la production devrait reculer de -11% en 2020, contre -13,4% initialement  avant de remonter de 7,4% en 2021.

Globalement, l’association table sur un déclin  de -10,4 % (-13%) de la  production de l’ensemble des secteurs utilisateurs d’acier en 2020, avant un rebond de +8,2% en 2021.

La consommation apparente d’acier a plongé de –26% sur un an au 2è trimestre

Au sein de l’UE, après avoir décliné de 12% au premier trimestre, la consommation apparente d’acier a chuté de -26% sur un an au deuxième trimestre– la plus forte baisse trimestrielle jamais vue.

Outre la pression exercée par la pandémie, l’afflux d’importations à bas coût ainsi que le spectre d’un Brexit sans accord viennent assombrir le tableau.

Coil laminé à chaud / UE : Des hausses dictées par la demande

27.11.2020
+

Hausse de la production / UE-USA

26.11.2020
+

Mesures de sauvegarde sur les importations / UE : une suppression des quotas en vue?

25.11.2020
+