Retour
cours des métaux

Acier brut secteur auto

Prévisions RWI (Allemagne) : l'utilisation des capacités à 75% en 2021

La production d'acier brut en repli de 15 % sur un an, à 37,5 M de t en 2021

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 14.10.2020 à 10h00

A l’horizon 2021, la production allemande d’acier devrait renouer avec les niveaux affichés avant la crise sanitaire, le taux d’utilisation de capacités étant estimé à 75% à cette échéance, selon des prévisions établies par RWI basé à Essen.

Selon les projections fournies par  l’institut de recherches économiques allemand, en 2020, la production locale d’acier brut devrait être inférieure de 15% à celle enregistrée un an auparavant.

Les pertes ne pourront pas être rattrapées 

Il ne sera pas possible de compenser ces pertes en 2021 dans la mesure où la demande en provenance du segment automobile ne devrait progresser que modérément.

« La production allemande d’acier brut  devrait totaliser 37,5 M de t l’an prochain, ce qui signifie qu’approximativement 75% de la capacité de production devrait être utilisée »,  selon Christoph M. Schmidt, le président de RWI.   

La contraction de la production d’acier est seulement en partie imputable à la crise économique résultant de la pandémie de Covid.  De fait, les données font apparaître que l’utilisation de l’acier avait déjà amorcé un repli dès l’automne 2018.

L’industrie automobile déjà fragilisée avant la pandémie

Au sein de l’industrie automobile, les taux de production avaient déjà amorcé un recul à cette période, ce segment n’ayant pas été en mesure de retrouver les niveaux de production observés avant le scandale lié  aux émissions polluantes.

En outre, les investissements consacrés au secteur de la construction, lesquels ont contribué à soutenir la demande en acier cette année, devraient amorcer un repli cette année.

Dû à l’essoufflement de la demande conjugué à l’instauration de mesures de sauvegarde sur les importations de produits finis en acier, l’industrie sidérurgique allemande devrait devenir un exportateur net d’acier cette année.

Un repli prononcé de la production début 2020

Le rapport publié par RWI a mis en exergue le fait que, lors de la première vague de la pandémie, la baisse de la production a été plus marquée que durant la crise financière de 2008-2009. Dans ce contexte, il faudra plus de temps à l’industrie à se mettre de la crise sanitaire que de la crise survenue en 2008. En conséquence, des licenciements paraissent inévitables.

L’industrie sidérurgique pourrait aussi être confrontée à une surcapacité structurelle. De fait, la tendance vers la production de véhicules électriques devrait entraîner un basculement de la production hors des frontières de l’Allemagne et bouleverser la chaîne d’approvisionnement bien implantée localement, étant donné que les fabricants de véhicules électriques s’approvisionneront à proximité des sites de production.                                 

Rond à béton / Italie

30.10.2020
+

Coil laminé à chaud / UE

30.10.2020
+

Tôles / UE

29.10.2020
+