Retour
cours des métaux

Eurofer demande d

Reprise de la demande apparente d'acier /UE : des incertitudes subsistent

Eurofer : des obstacles entravent le redémarrage de l'activité

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 04.11.2021

Selon le rapport trimestriel publié tout récemment par Eurofer, l’association européenne de l’acier, si la demande en acier a opéré un fort rebond au premier semestre 2021, certains facteurs constituent toutefois un obstacle à la reprise de l’activité post-Covid.

Au second trimestre, après avoir plongé à des niveaux extrêmement  faibles au plus fort de la pandémie de Covid 2019, la consommation apparente d’acier a bondi de 41%, pour s’établir à 40 M de t.

Même si la tendance haussière devrait se confirmer jusqu’à la fin de l’année 2021 ainsi qu’en 2022, le rythme de croissance s’est essoufflé « en raison de perturbations au sein de la chaîne d’approvisionnement, à l’instar de la pénurie en semi-conducteurs dans la filière automobile, de la flambée des coûts de l’énergie et des incertitudes quant à l’évolution de la situation sanitaire », selon Eurofer.

Les prévisions  de consommation revues à la hausse

L’association européenne table sur une hausse de 13% de la consommation apparente d’acier, à 146 M de t en 2021, et de 7,4%, à 153 M de t l’an prochain. Ces prévisions ont été révisées à la hausse, les précédentes estimations, remontant à juillet dernier, s’établissant  respectivement à 11,2% et 3,7%.

Des goulets d’étranglement

Au regard des goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement, dus notamment aux tensions sur l’offre en composants électroniques, Eurofer a abaissé ses prévisions de croissance  de 2021 relatives à la production totale des secteurs utilisateurs d’acier.

De fait, la progression, estimée  initialement à 9,3%, devrait finalement s’établir à 8,5%. Pour 2022, la croissance devrait atteindre 4,7%.

« En supposant qu’à partir du second semestre 2022, les problèmes dans la chaîne d’approvisionnement disparaissent, il faudra du temps avant de renouer avec les niveaux  d’activité d’avant-crise », a conclu Axel Eggert, directeur général d’ Eurofer.       

Coil galva / UE : une baisse bien ancrée

02.12.2021
+

Rond à béton / France-Italie-Espagne : tendances diverses

02.12.2021
+

Profilés / UE : tassement des prix

02.12.2021
+