Retour
signe de faiblesse en 2019

Plasturgie Conjoncture Fédération

Conjoncture Plasturgie : des signes de faiblesse au T2 2019

Posté par : Christine Lairy 29.10.2019

La Fédération de la Plasturgie et des Composites a publié les résultats de son enquête de conjoncture pour le deuxième trimestre — des résultats qui, sans grande surprise compte tenu du contexte global (intensification du conflit commercial sino-américain, Brexit, contraction de l’économie allemande, etc.), ont mis en lumière des signes de faiblesse dans l’activité des plasturgistes.

Sur les 126 répondants, 30,2% ont déclaré une baisse de leur activité par rapport au premier trimestre… mais autant ont déclaré une hausse de leur activité ; la plus grande partie (39,5%) n’a pas constaté d’évolution sur un trimestre. En base de comparaison annuelle, c’est la baisse d’activité qui a été majoritaire (42%). Dans le détail, les indicateurs du marché de l’électronique, du sport et des produits ménagers clignotent tous au vert, les prévisions des dirigeants confortant cette activité soutenue. Le marché de la cosmétique est toujours celui qui affiche le plus de difficultés avec 48% des répondants qui déclarent une activité en baisse sur un trimestre, et 40% sur un an.

Dans leur ensemble, les plasturgistes sont toujours impactés par la hausse de prix des matières premières. 14% des répondants indiquent avoir effectué des substitutions de matériaux lorsqu’ils ont rencontré des difficultés d’approvisionnement.