cours des métaux
20.05.2020 Par Gwenaëlle Le Louette

Tôles (UE) : calme plat

Les prix européens des tôles ont confirmé leur repli, les acheteurs demeurant réticents à effectuer des commandes dû aux incertitudes pesant sur les prix. Sur une semaine, ceux de la tôle nord-européenne ont reculé de 7,5 €/t, à 494,5...

Lire la suite

cours des métaux
13.02.2020 Par Christine Lairy

Ferrailles : du mieux en Turquie

Après quelques hésitations, les prix des ferrailles semblent vouloir confirmer leur rebond en Turquie. En témoignent les deux dernières transactions conclues sur cette destination, avec de la HMS 1&2 (80:20) vendue 268 dollars (246...

Lire la suite

cours des métaux
16.01.2020 Par Gwenaëlle Le Louette

Coil (Italie) : évolutions diverses

  Les annonces faites par ArcelorMittal, conjuguées à l’absence d’offres compétitives à l’import, ont incité les fournisseurs italiens de coil laminé à chaud à majorer leurs offres de 10 à 20 €/t comparativement à...

Lire la suite

cours des métaux
09.01.2020 Par Christophe Veron

Ferrailles : hausse prudente

Malgré un démarrage positif pour les ferrailles en ce début 2020, la prudence reste de mise chez les sidérurgistes. Le constat vaut particulièrement pour les usines turques fabriquant des produits longs. En effet, ces dernières...

Lire la suite

cours des métaux
03.12.2019 Par Christine Lairy

Plasturgie : la confiance s'érode

Ce n’est pas vraiment une surprise : dans une enquête réalisée cet automne par Plastics Information Europe (PIE) auprès de 200 professionnels du secteur, les plasturgistes européens ne cachent pas l’inquiétude que suscitent en eux les...

Lire la suite

Cours des ferrailles
21.11.2019 Par Christophe Veron

Pour une poignée de dollars

Dans un marché international qui prend des allures de western, c’est une drôle de partie de poker menteur qui est en train de se jouer autour des ferrailles. Côté acheteurs, on fait mine d’avoir les meilleures cartes pour contenir une...

Lire la suite

marché des bobines en metals
23.10.2019 Par Gwenaëlle Le Louette

Degringolade des coils

  Les fournisseurs transalpins de coils, pénalisés par une demande atone et des prix compétitifs à l’import, ont dégringolé jusqu’à 25 à 30 €/t sur deux semaines. Ce repli significatif est imputable à une activité...

Lire la suite

brexit et cours des métaux
17.10.2019 Par Christophe Veron

Bye-bye UK

Enfin une bonne nouvelle ! Jean-Claude Juncker et Boris Johnson ont annoncé de concert qu’un accord a été trouvé entre les Britanniques et les Européens sur les modalités du Brexit. « Un excellent nouvel...

Lire la suite

cours des métaux
14.10.2019 Par Christine Lairy

Arvedi stoppe un four électrique

De l’autre côté des Alpes, le groupe Arvedi annonce la mise à l’arrêt de l’un de ses deux fours à arc électrique à la mi-novembre. Pour le fabricant italien de produits longs, il s’agit de remplacer ce four capable de produire 2...

Lire la suite

cours des métaux
11.10.2019 Par Christine Lairy

Pas de bonne surprise en octobre

Demande en berne, production réduite, chute des prix à l’export... Sans surprise, les prix des ferrailles ont encore abandonné du terrain entre septembre et octobre en Europe. Dans le Nord de l’UE, on évoque des replis de l’ordre...

Lire la suite

usine spécialise dans la production de pneu
10.10.2019 Par Christine Lairy

Michelin ferme La Roche-sur-Yon

C’est confirmé. Le 10 octobre, Michelin a officialisé son intention de fermer le site de La Roche-sur-Yon, qui emploie 619 salariés. Le ‘pacte d’avenir’ lancé en 2016 « pour renforcer l’activité du site » spécialisé...

Lire la suite

acier et metaux importer par la turquie
10.10.2019 Par Christine Lairy

Importations turques : petit mieux ?

Timide rebond des prix des ferrailles exportées vers la Turquie. C’est en tout cas ce qui transparaît dans les deux dernières ventes confirmées sur cette destination : la première concerne une cargaison américaine composée de 23.000...

Lire la suite

il y a de l'espoir
10.10.2019 Par Christophe Veron

Tant qu'il y a de la vie

Là où il y a de la vie, il y a de l’espoir. C’est à cette célèbre maxime que semblent se raccrocher les opérateurs. De fait, il faut une sacrée dose d’optimisme pour croire en un marché qui conjugue faiblesse des volumes,...

Lire la suite

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45

Société : les sites d'ArcelorMittal Italie menacés par des grèves

+

Les salariés d’ArcelorMittal Italia manifestent depuis plusieurs jours contre la décision du groupe de licencier massivement dans le contexte de crise du Covid-19. Les ouvriers des sites de Gênes  et Novi Ligure, lesquels ont entamé un mouvement de grève le 19 mai, ont été suivis par ceux  de l’aciérie de Tarente le 22 mai.A Gênes, (1.6 M de t de bobines laminées à froid et 1.8 M de t de produits plats revêtus et Novi Ligure (1.8 M de t de bobines laminées à froid et 1.4 M de t de  produits plats revêtus), les ouvriers ont bloqué les sorties des usines en vue d’empêcher les marchandises qui devaient être livrées aux clients de quitter les sites. Les ouvriers entendent ainsi contester la décision d’ArcelorMittal Italie visant à licencier 1.000 ouvriers sur les trois sites. Ce sont les employés situés dans les zones de finition à froid des sites qui seront les plus touchés pa ces mesures. Cette décision vient s’ajouter aux 600 licenciements annoncés en mars en raison de l’épidémie de coronavirus.

 

Société : ArcelorMittal Ringmill devient Halo Steelrings

+

Les représentants d’ArcelorMittal Ringmill ont eu la confirmation que leur société passait aux mains du fonds allemand Callista Private Equity. L’entreprise belge basée à Seraing, seule usine spécialisée dans le laminage circulaire du groupe ArcelorMittal, fabrique des couronnes pour assurer la rotation des éoliennes. Lors d'une visioconférence, les représentants du personnel ont eu un premier contact avec les repreneurs. Ils ont ainsi appris le nouveau nom donné à l’entreprise : Halo Steelrings. Mais ils sont restés sur leur faim, comme l’explique Vincent Moreno, délégué du syndicat belge FGTB-Métal : "en partie, on est rassuré concernant tout ce qui est le volet personnel. Ils conserveraient l’ensemble du personnel. La gestion journalière de l’entreprise sera assurée par la direction locale, donc le management qui en place actuellement. Par contre, on reste un peu sur notre faim au niveau plan industriel. Il n’y a pas un réel projet qui est encore établi"

 

Produits plats et longs (Italie) : net repli de la production en avril

+

De l’autre côté des Alpes, la production de produits plats s’est effondrée en avril sur un an dû à la crise sanitaire, selon Federacciai, la fédération italienne de l’acier. De fait, le mois dernier, la production de produits plats transalpine a chuté de 38,3%, à 621 000 t. Entre avril et janvier, cette dernière a décliné de 19,5%, à 3,2 M de t, comparativement à la même période de 2019. Même scénario pour les produits longs, dont la production s’est également inscrite en net repli sur la période considérée. En effet, en avril, cette dernière s’est effondrée de 45,6%  en rythme annuel, à 555 000 t. Une configuration baissière était aussi à l’ordre du jour entre janvier et avril (-25%, à 3,1 M de t sur un an).

 

Production mondiale d'acier brut : chute de 13% en avril

+

Le mois dernier, la production internationale d’acier brut s’est contractée de 13%, à 137,1 M de t, sur fond de réductions résultant de la pandémie de Covid-19. Le repli observé dans toutes les régions n’a pas été compensé par une production quasi-stable sur un an en Chine (+0,2%), où l’activité, dopée par la demande émanant des secteurs de la construction et des infrastructures, a amorcé une remontée. Selon des données publiées par Worldsteel, la production chinoise a bondi de 7,7%, à 85,03 M de t sur un mois. Au sein de l’UE, la production estimée a plongé de 22,9% sur un an, à 10,7 M de t, et de 11,8% sur un mois. Entre janvier et avril, l’UE a produit 49,4 M de t, ce qui constitue une baisse de 12,5% en rythme annuel.  

 

Sociétés (International) : ThyssenKrupp étudie un rapprochement avec ses rivaux

+

La division sidérurgique du conglomérat industriel allemand Thyssenkrupp discute d'un rapprochement avec plusieurs homologues du secteur, a-t-on appris d'une source au fait de ces négociations.             Ces discussions font suite à la publication par Thyssenkrupp Steel Europe, premier sidérurgiste allemand, d'une perte de 372 M d’€ au titre du premier semestre de son exercice fiscal.Thyssenkrupp, sous la pression de fonds activistes, a fait plusieurs revirements stratégiques ces derniers temps, renonçant notamment il y a un an à une coentreprise dans la sidérurgie avec l'Indien Tata Steel. Mais le groupe continue de vanter les mérites d'une consolidation dans le secteur de l'acier.Selon plusieurs sources, le groupe allemand n'a jamais rompu le contact avec Tata Steel et poursuit ses discussions.    Le quotidien financier Handelsblatt rapporte pour sa part que Thyssenkrupp discute avec le Suédois SSAB et le Chinois Baoshan Iron & Steel, tous deux intéressés par une part majoritaire dans la division sidérurgique du conglomérat.

 

 

 

Suivez-nous
cours des métaux
cours des métaux
Agenda

Eurosteel Sheffield 2020

Du 09/09/2020 au 11/09/2020
cours des métaux

Eurosteel Sheffield 2020
9-11 septembre 2020 à Sheffield au Royaume-Uni

En savoir plus

Revue La Tribune de la Sidérurgie
Une équipe d'experts
à votre service !
Cours des métaux non ferreux
Rédaction
quotidienne
Prix aciers, inox, ferrailles
Un accès illimité
Profitez de tous les articles
Actualités sur la sidérurgie et les cours des métaux
+ de 15 ans
d'archives
Ils nous font confiance
groupe de siderurgie en suisse
entreprise française de canalisation en fonte ductile
producteur d'acier
groupe français de siderurgie a l'international
producteur et exportateur d'acier inoxdable laminé
groupe siderurgique mondial en luxembourg
entreprise d'equipement automobile autrichienne
goupe present dans l’ingénierie technique