Retour
cours des métaux

Importations coil laminé à chaud turc

Importations de coil laminé à chaud turc (UE) : la Commission impose des taxes anti-dumping

Des taxes en vigueur jusqu'à début juillet

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 13.01.2021 à 11h38

La Commission européenne a annoncé avoir imposé le 7 janvier des taxes anti-dumping provisoires de 4,8% à 7,6% sur les importations turques de coil laminé à chaud.  Ces dernières, effectives depuis le 8 janvier, soit le lendemain de leur publication au Journal officiel de l’UE, seront valides durant six mois.

Colakoglu frappé de la taxe la plus élevée

D’après le Journal Officiel, si le producteur turc clé de coil laminé à chaud Colakoglu s’est vu infliger  la taxe la plus élevée (7,6%), tandis que Erdemir et Isdemir, le plus gros producteur intégré de Turquie, fait quant à lui l’objet d’une taxe de 5,4%.

Le groupe Habas se voit lui frappé de la taxe la plus faible, à 4,8%, tandis que Borcelik et Agir Haddecilik se verront imposer une taxe de 5,9%. Toutes les autres sociétés turques font l’objet d’une taxe provisoire de 7,6%.

Eurofer à l’initiative de l’enquête

Pour mémoire, à la mi-mai, à la demande d’Eurofer, l’association représentant les producteurs d’acier européens, la Commission européenne a lancé  en mai dernier une enquête anti-dumping sur certains produits plats laminés à chaud issus de Turquie.

Le 17 décembre dernier, la Commission européenne a fait part aux fournisseurs turcs de son intention d’instaurer des taxes anti-dumping provisoires sur certaines catégories de produits plats laminés à chaud.

En novembre, la Commission a fait savoir que les importations de produits turcs feraient l’objet d’un enregistrement à partir du 13 novembre dans le cadre d’une enquête anti-dumping, induisant que des taxes rétroactives pourraient être appliquées à compter de cette date.

La Turquie, plus gros pourvoyeur de coil laminé à chaud vers l’UE

La Turquie étant le principal fournisseur de coil laminé à chaud à destination de l’UE la décision de la Commission devrait peser davantage sur les exportations originaires de ce pays, lesquelles ont déjà pâti de l’imposition de quotas par l’UE.

La Turquie devrait prochainement répondre aux taxes anti-dumping européennes par des mesures de représailles.

Fin décembre, le ministère turc du commerce a informé les parties concernées qu’il allait lancer une enquête anti-dumping contre les importations de coils laminés à chaud provenant de l’UE et de la Corée du sud.

Le ministère turc du commerce a récemment confirmé la publication, d’ici les prochaines semaines, d’un décret présidentiel relatif à l’enquête anti-dumping après le terme de la procédure juridique.                          

 

Rond à béton / Nord-ouest Europe : des offres très élevées

10.06.2021
+

Coil galva / UE : contraction de la demande

10.06.2021
+

Rond à béton / Italie : reconduction des prix localement

10.06.2021
+