Retour
cours des métaux

Rond à béton construction ferrailles

Rond à béton / Espagne-Italie-France : scénario stable

Les usines n'attribuent plus de remises

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 14.12.2022

Comme à l’accoutumée à cette période de l’année, la demande s’essouffle sur le marché espagnol du rond à béton, raison pour laquelle l’activité tourne au ralenti. La majorité des fournisseurs et centres de distribution pâtissent de la contraction de l’activité dans l’industrie de la construction. « Le secteur du logement traverse une crise, laquelle devrait également avoir un impact sur la consommation de rond à béton en 2023 » a commenté un opérateur madrilène.

Espagne : le secteur de la construction à la peine

« Suite à un accroissement de la demande en novembre, les nouvelles transactions scellées à des prix majorés compromettent la poursuite de travaux de construction clés et de construction de logements. Les tarifs de l’énergie, qui ont récemment renchéri, devraient consolider leur hausse avant Noël. Ceci n’augure rien de bon pour la demande en rond à béton l’an prochain », a précisé l ’opérateur espagnol.

Les prix domestiques de la catégorie BST 500 S 12 mm avoisinent 720 €/t départ usine, contre 720-725 €/t départ usine il y a deux semaines.

Même scénario sur le marché export, où les prix du rond à béton destiné à l’Europe occidentale et à la Scandinavie n’ont pas fluctué depuis la fin novembre à 730-740 €/t cfr, ce qui équivaut à 680-690 €/t fob. Aucune vente de rond à béton espagnol vers l’Europe n’a été signalée au cours des deux dernières semaines en raison de l’attractivité de la marchandise issue d’Algérie et de Malaisie.

En dépit de la faiblesse de la demande, les usines refusent d’octroyer des rabais à leurs clients. En effet, de nombreuses inconnues entourant les coûts de l’énergie, lesquels pourraient peser sur ceux de la production.

Les prix des ferrailles devraient renchérir en Espagne

Parallèlement, si les prix domestiques des ferrailles n’ont pas évolué depuis près d’un mois, ils devraient opérer une remontée à très court terme. L’activité était réduite à peau de chagrin la semaine dernière en raison de la célébration de deux jours fériés en Espagne. « L’accroissement récent des prix d’achat des ferrailles en Turquie devrait doper les tarifs de la matière première en Espagne ce mois-ci », selon une source.

Italie : des tentatives haussières avortées

Les tentatives des usines transalpines visant à relever les tarifs du rond à béton se sont soldées par un échec due à la léthargie persistante de la demande. Dans ce contexte, aucune évolution n’a été constatée sur une semaine, les perspectives faisant état d’une stabilisation des cotations des ferrailles ce mois-ci.

Les producteurs italiens proposent toujours le rond à béton B450C 12 mm à 815 €/t départ usine, tandis que les transactions sont scellées entre 775 et 795 €/t départ usine, soit un niveau inchangé sur une semaine.

Certaines sources n’excluent pas un mouvement baissier. « La tendance peine à se dessiner pour 2023. Les premiers mois de l’année s’annoncent difficiles. Les usines pourraient suspendre leur production plus longtemps que lors des années précédentes. Ceci ne sera peut-être  toutefois pas suffisant pour soutenir les prix », selon un opérateur milanais.             

France : modeste hausse en vue? 

Par ailleurs, en France, le marché sort de sa longue période de torpeur. Les vendeurs basés dans le Nord et le Sud du pays ont fait état d’un restockage et d’une amélioration de la demande la semaine dernière. Les prix sont restés inchangés sur une semaine, mais certaines sources anticipent une modeste remontée au cours des prochains jours. Les prix de transaction du produit long s’échelonnent entre 720 et 730 €/t départ usine

A l’instar du mois dernier, notamment dans le Sud de la France, des offres compétitives en provenance d’Espagne ont été signalées.

Si les ventes n’ont pas décollé en novembre, la donne a changé ce mois-ci, les clients s’approvisionnant pour une livraison janvier. Les acheteurs  se montrent toutefois sceptiques quant au fait que la demande se maintienne à des niveaux satisfaisants en janvier.    

 

 

Rond à béton / Espagne-Italie : une hausse temporaire?

17.01.2023
+

Rond à béton / France-Allemagne : manque de vigueur

09.11.2022
+

Rond à béton / France : désertion des clients

28.09.2022
+