Retour
cours des métaux

Coil galva coil laminé à froid

Coil laminé à froid-coil galva / Europe du sud : ambiance morose

Consommation léthargique, importations concurrentielles

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 13.03.2024

A l’instar des autres catégories de coils, les prix européens du coil laminé à froid, pénalisés par l’atonie de la demande et l’attractivité des importations, affichent une tendance baissière.

Sur le segment du coil laminé à froid, les offres émanant des producteurs européens se font rares. « L’écart entre les prix domestiques du coil laminé à froid et ceux des importations est supérieur à 100 €/t. Dans ce contexte, les fournisseurs européens ne sont pas en mesure de rivaliser avec leurs concurrents étrangers », a estimé un acheteur milanais.

Les usines basées dans le sud de l’Europe tentent de maintenir leurs prix à 800-810 €/t livré, soit 790-800 €/t départ usine, prétendant que ce niveau est proche de celui des coûts de production. Quant aux acheteurs, ils estiment le niveau négociable à 780-790 €/t départ usine.

Aucune embellie ne se profile

« Le marché du coil laminé à froid est déprimé depuis déjà un bon moment. La demande des utilisateurs finaux est atone, sans aucun signe de redressement en vue. En outre, les alternatives à l’importation à bas coût, lesquelles présentent peu de risques liés aux quotas, se sont accrues », d’après un client madrilène.

De nombreux opérateurs s’accordent à dire que les offres à l’importation, particulièrement compétitives, entraînent les prix européens à la baisse.

En fin de semaine dernière, les offres de coil laminé à froid originaires de Corée du sud et de Taïwan, dont l’expédition est prévue en mai, ont été reportées à 720 €/t cfr vers l’Europe du sud. Au début de cette semaine, un fournisseur coréen a diminué ses offres à 705 €/t cfr.

Au départ du Japon et de l’Inde, des offres ont été soumises à 700-725 €/t cfr Europe du sud.

Sur le marché européen du coil galva, la situation n’est pas plus réjouissante que celle du coil laminé à froid. Des commandes ont été scellées à 820-825 €/t départ usine. Quant aux acheteurs, ils estiment, eux, les prix négociables à 800-810 €/t départ usine.

Coil galva : les importations ont un impact moindre sur les prix européens

Si la demande en coil galva est obstinément léthargique, l’influence des importations concurrentielles est moindre que celle des coils laminés à froid importés.

« Les exportateurs de coil galva ne sont pas en mesure de fournir toutes les catégories, ni toutes les dimensions requises par les consommateurs européens, raison pour laquelle ces derniers s’approvisionnement massivement sur le territoire européen », a commenté un acheteur madrilène.

Les clients attendent que les prix atteignent un niveau plancher 

« L’absence de demande reste un sujet sensible. Les prix s’essoufflent, mais personne ne souhaite acheter en ce moment. De fait, les utilisateurs finaux, considérant que les prix n’ont pas encore touché le fond, préfèrent différer leurs commandes. Nous assistons plutôt à un déstockage », a commenté un acheteur turinois.

Des contrats portant sur des lots de coil galva revêtu Z100-120 0,5 mm au départ du Vietnam et de l’Inde ont été scellés à 800-805 €/t cfr Europe du sud.                                

Produits longs / France : modeste remontée

17.07.2024
+

Production automobile / Allemagne : nouvelle contraction en juin

17.07.2024
+

Acier vert / Filière automobile : selon T&E, l'UE devrait fixer des normes

17.07.2024
+