Retour
cours des métaux

Cargos d

Exportations d'acier ukrainien : 3 cargos ont quitté les ports de la Mer noire

Des livraisons déjà préparées avant le début de la guerre

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 14.09.2023

Pour la première fois depuis le début de l’invasion massive de la Russie, plusieurs cargos transportant du minerai de fer et des produits sidérurgiques ont quitté les ports ukrainiens de la Mer noire.

La marchandise avait été préparée pour l’expédition avant le déclenchement de la guerre en février 2022. Les fournisseurs ukrainiens espèrent que ce cas constitue un précédent afin de briser le blocus maritime.

Les cargos Primus Anna Tereza et Ocean Courtesy, bloqués depuis le 24 février 2022, ont quitté les ports d’Odessa et Pivdenny. Le vraquier Primus, battant pavillon libérien, transportait de l’acier destiné au marché africain.

76 000 t de produits laminés et 172 000 t de concentré de minerai de fer

Ils contiennent 76 000 t de produits laminés fabriqués par Azovstal, Zaporizhstal, Kametstal et ArcelorMittal Kryvyi Rih ainsi que 172 000 t de concentré de minerai de fer provenant de chez Metinvest. Ces tonnages avaient été vendus à des acheteurs étrangers avant le début du conflit.

A la mi-août, la marine ukrainienne a unilatéralement décidé l’ouverture de corridors temporaires pour les navires marchands naviguant depuis ou vers les ports ukrainiens après que Moscou a quitté l’accord, visant à garantir la sécurité de la navigation pour le transport de cargaisons à l’exportation, notamment de céréales, en provenance des ports ukrainiens.

Des risques importants

La partie ukrainienne a mis en garde que la menace militaire subsistait au sein des couloirs maritimes. La traversée de ces corridors sera soumise à la condition que, compte tenu des risques encourus, leurs propriétaires et capitaines confirment officiellement leur disposition à les emprunter.

Les exportateurs d’acier ukrainiens, qui, à plusieurs reprises, ont invoqué la nécessité de débloquer les ports de la mer Noire et de relancer les exportations maritimes en vue de rétablir le bon fonctionnement des 

échanges commerciaux a accueilli favorablement cette nouvelle.

 

« Un événement historique »  

« La levée du blocus maritime par les navires transportant de l’acier ukrainien est un événement historique. Elle constitue une première étape vers le déblocage  total des exportations maritimes d’acier, de minerai de fer, d’engrais et de denrées alimentaires, entre autres », selon un dirigeant de Metinvest.

 « Ceci est le signe d’une reprise accélérée de l’économie ukrainienne, qui a enregistré des pertes énormes, notamment en raison du blocus illégal des ports ukrainiens par la Russie. Le déblocage total, pour tous les types de navires, va non seulement permettre à l’Ukraine de renouer avec son statut de pays maritime, mais aussi de générer des dizaines de milliards de dollars de revenus pour l’économie locale », a  précisé le responsable du groupe ukrainien.

Quoiqu’il en soit, tous les fournisseurs ukrainiens sont loin d’être aussi enthousiastes quant à la reprise totale des échanges commerciaux au départ des ports de la mer Noire. 

Des expéditions à haut risque

« Les navires civils qui transportent de l’acier et du minerai de fer étant sous la menace constante d’un bombardement de l’armée russe, sont exposés à des risques très élevés. Le transport maritime est donc sujet à caution, raison pour laquelle nous devons nous tourner vers des voies de  transport alternatives », a averti un responsable de Metinvest.

Avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie et le blocage des principaux ports, les matières premières ukrainiennes étaient essentiellement  expédiées par mer (environ 60% des exportations totales de minerai de fer), par voie feroviaire(34%) et par  voie fluviale le long du corridor du Danube (6%).

Coil laminé à chaud / Europe : orientation baissière

29.02.2024
+

Produits longs / International - Irepas : le marché pâtit des nouveaux exportateurs

29.02.2024
+

Fil machine / Europe : progression en Italie, stabilité en Europe du nord

29.02.2024
+