Retour
cours des métaux

Coil laminé à chaud Succès des exportations indiennes vers l

Exportations de coil laminé à chaud / Inde : l'Europe toujours prisée par les Indiens

Atonie du marché domestique indien

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 01.02.2024

Au regard de la faiblesse des prix sur leur marché domestique, les fournisseurs indiens de coil laminé à chaud et de coil laminé à froid privilégient les exportations, notamment vers l’Europe.

« Au sein de l’UE, les prix des coils ont affiché une remontée, sur fond d’accroissement des coûts du fret, de ceux des matières premières et de contraintes liées à l’approvisionnement. Dans ce contexte, les producteurs indiens sont en mesure de proposer des tarifs plus élevés », a commenté un trader.  

Pour le coil laminé à chaud SAE1006/S235, les Indiens soumettent des offres à 670-675 $/t (618-623 €/t) fob Inde, pour une expédition février à mi-mars. A titre de comparaison, la semaine dernière, le produit était disponible à 650-660 $/t (600-609 €/t) fob Inde, soit 710-725 $/t (655-669 €/t) cfr Europe.

Quant aux offres de coil laminé à froid, elles sont soumises à 730-735 $/t (673,5-678 €/t) fob, un prix inchangé sur une semaine.

Les Européens résistent aux hausses

Les Européens, jugeant les tarifs de ces deux catégories de coils trop élevés, proposent des offres inférieures de 25 à 30 $/t (23 à 28 €/t) à celles des vendeurs, contre 10-15 $/t  (9-14 €/t) la semaine dernière.

De l’avis d’une source du marché, « il existe un gros décalage entre les volumes de consommation de coil laminé à chaud en Inde et la capacité installée. En raison de la construction de nouvelles installations, la capacité  de production atteint des niveaux élevés, avoisinant 12,5 M de t par an ».

« Certaines usines indiennes se focalisent sur l’acier vert. C’est notamment le cas le cas de Tata Steel, qui a décidé de mettre à l’arrêt ses hauts-fourneaux en vue d’électrifier sa production », a commenté un opérateur. Ce dernier fait référence à l’annonce faite récemment par le groupe concernant le site de Port Talbot au Royaume-Uni.   

Le 1er février, le ministre indien des Finances a dévoilé le budget 2024/2025 avant la tenue des élections législatives en avril et mai.

Des hausses à venir sur le marché domestique

« Les aciéristes envisagent de relever leurs tarifs de 20 $/t (18 €/t) localement au cours des tout prochains jours. Si  certaines mesures budgétaires contribuent à améliorer le sentiment du marché, les consommateurs devraient accepter les majorations de prix. Les usines pourraient réduire leurs contingents d’exportation, et également tenter  d’instaurer des hausses à l’export », selon un trader.                              

 

 

Analyse de Peter Matt de CMC / Europe : les investissements, clé de la compétitivité

06.06.2024
+

Construction mécanique / Allemagne : une embellie s'est dessinée en avril

06.06.2024
+

Secteur automobile / Allemagne-Royaume-Uni : évolution divergente en mai

06.06.2024
+