Retour
cours des métaux

Quotas d'importations coil laminé à chaud

Quotas d'importations alloués à l'UE / USA : l'Allemagne et les Pays-Bas en 1ere ligne

3,3 M de t/an de produits sidérurgiques pourront être vendus

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 09.12.2021

Le département du commerce des Etats-Unis a rendu publics les contingents tarifaires détaillés attribués aux fournisseurs de l’UE applicables à compter du 1er janvier 2022. Ces derniers font partie du nouvel accord bilatéral conclu fin octobre entre les USA et l’UE.              

Comme prévu, les aciéries européennes auront la possibilité de vendre 3,3 M de t/an de produits sidérurgiques à destination des Etats-Unis sans devoir s’acquitter des taxes sur les importations d’acier imposées dans le cadre du paragraphe 232 de la loi américaine.

Les volumes attribués basés sur les niveaux d’exportation historiques

Ces quotas, s’appliquant à des produits spécifiques pour chaque pays sur la base des niveaux d’exportation historiques, sont répartis en plus de 50 sous-catégories. Outre ces volumes, les fournisseurs européens pourront toujours vendre les produits étant précédemment exemptés des mesures.

Sur le segment des produits plats, ce sont les Pays-Bas et l’Allemagne, plus gros producteur d’acier de l’UE, qui ont remporté la part du lion. Si le quota total attribué au premier a été fixé à 907 893 t, le second sera dorénavant en mesure d’exporter  quelque 507 598 t couvrant une large gamme de produits.

Les Pays-Bas accueillent l’aciérie de premier plan Tata Steel Ijmuiden, laquelle exporte traditionnellement des coils laminés à chaud à destination des USA.

 L’Italie, le deuxième plus gros producteur d’acier européen, dont le total des quotas n’excède pas 360 477 t, se retrouve loin derrière ces deux pays. Le Portugal, l’Espagne et l’Italie, étant historiquement les plus gros pourvoyeurs de rond à béton vers les USA, ont reçu la majorité des quotas s’appliquant à ce produit long.

 Les taxes sur les importations relatives au paragraphe 232, sont néanmoins toujours effectives sur les importations d’acier issues d’autres pays. Les USA et le Japon ont entamé des discussions bilatérales visant à  trouver un arrangement commercial alternatif.           

Réduction des émissions de C02 : création d'une coalition UE-USA

24.11.2022
+

Fil machine : Europe : un marché désespérément atone

24.11.2022
+

Tôles / Europe : les prix n'en finissent plus de chuter

24.11.2022
+