Retour
cours des métaux

Rond à béton filière de la construction

Rond à béton / Allemagne - Italie : le secteur de la construction fait grise mine

Stabilité des prix outre-Rhin, repli en Italie

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 22.02.2024

Au cours des dernières semaines, les fabricants allemands de rond à béton sont parvenus à maintenir leurs prix à 665 €/t livré, soit un prix de base de l’ordre de 400 €/t, auquel il convient d’ajouter un extra de 265 €/t.

 « Le prix est relativement stable, à quelques dizaines d’euros près. J’espère qu’au cours des prochaines semaines, les usines pourront reconduire les tarifs en vigueur actuellement », a commenté un acheteur berlinois.

L’activité de la construction devrait battre son plein en mars, période à laquelle les conditions météo vont s’améliorer. Le redémarrage des chantiers de construction devrait s’accompagner d’une stabilisation, voire d’une majoration des prix.

Allemagne : le secteur de la construction face à une crise sévère 

Quoiqu’il en soit, outre-Rhin, le segment de la construction est enlisé dans une crise sans précédent depuis fin 2022. Le secteur impacté par la léthargie de la demande et le coût élevé des intrants. Après s’être établi à 36 en décembre, l’indice PMI de la construction a consolidé son repli en janvier, à 36.3, soit un creux historique.

Le coût des matières premières ne cesse de progresser et l’accroissement des coûts des matériaux s’accompagne d’un allongement des délais de livraison. Le secteur de l’habitat résidentiel est le plus touché, tandis que celui de la construction civile est plus stable, sans être toutefois entièrement épargné.

De l’avis d’un opérateur, lorsque les usines allemandes auront effectué l’intégralité de leurs livraisons de commandes dont certaines remontent à décembre, elles pourraient se montrer flexibles en termes de prix. Une opinion que ne partage pas un dirigeant d’une usine, selon lequel : « dans la gestion d’une entreprise, il est essentiel de parvenir à un juste équilibre entre les coûts variables et les coûts fixes. Même lorsque leurs carnets de commandes sont peu étoffés, les usines doivent répercuter les coûts de production sur les volumes restants, en vue d’éviter de subir des pertes ». 

« Il est peu probable que les producteurs octroient des remises à leurs clients. Ils ne devraient en effet pas brader leur marchandise, uniquement pour générer de la demande. Le segment de la construction survit grâce aux arriérés de commandes », a ajouté le chef d’entreprise.

Scénario baissier en Italie

Quant aux tarifs italiens du rond à béton, impactés par la désaffection des acheteurs, ils ont affiché un repli de 10 €/t sur un mois. Malgré la faiblesse de la demande, les aciéries locales n’envisagent pas de suspendre leur production ce mois-ci.

« La forte inflation, conjuguée à la conjoncture économique et la situation du marché défavorables, incite les investisseurs à reporter leurs nouveaux projets de construction, raison pour laquelle la consommation des utilisateurs finaux est en berne », a souligné une source locale.

Volumes de vente restreints

De petits lots de catégorie B450C 12 mm ont été vendus à 330-340 €/t départ usine (prix de base). En incluant les extras, on obtient un prix effectif de 595-605 €/t départ usine. Certaines usines, disposant de stocks conséquents, soumettent des offres à 350 €/t départ usine (prix de base).

Un acheteur a fait état d’une activité suffisante au-delà de la période estivale, grâce à des projets d’infrastructure de grande envergure, ainsi qu’à des projets immobiliers dans le secteur privé.

Un distributeur romain évoque, lui, des ventes fréquentes portant sur de petits tonnages. De fait, les clients, redoutant de s’engager sur le long terme, préfèrent s’approvisionner au compte-gouttes, dans l’attente d’une nouvelle baisse des prix.

Les prix des exportations n’ont pas évolué sur une semaine. Les offres de rond à béton lisse vers l’Europe centrale, s’appliquant à une livraison février, ont été signalées à 600-610 €/t départ usine. Parallèlement, le rond à béton en bobines est, lui, disponible à 620 €/t départ usine. A l’import, les offres sont fixées à 615-620 €/t fob.               

Produits longs / France : modeste remontée

17.07.2024
+

Production automobile / Allemagne : nouvelle contraction en juin

17.07.2024
+

Acier vert / Filière automobile : selon T&E, l'UE devrait fixer des normes

17.07.2024
+