Retour
cours des métaux

Rond à bétonferrailles

Rond à béton (Allemagne) : les prix n'en finissent plus de grimper

Nombreux achats, absence d'importations

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 08.12.2020 à 17h24

Outre-Rhin,  plusieurs facteurs concourent à la nette remontée des prix du rond à béton. De fait, la vigueur du segment des ferrailles à l’échelle européenne et de celui des produits longs sur le territoire européen, combinée à la bonne tenue des achats ainsi qu’à l’absence d’alternatives à l’import ont stimulé les tarifs du produit long.

En début de semaine dernière,  les offres de rond à béton BST 500S étaient soumises entre 510 et 540 €/t CPT, avant de renchérir à la fourchette haute de cette marge, voire au-delà, en fin de semaine, à 540-550 €/t CPT. A titre de comparaison, les prix s’échelonnaient entre 470 et 475 CPT, le 13 novembre dernier.

Les prix des ferrailles à des pics en Europe et en Turquie

Ces belles performances sont imputables à la flambée des coûts des importations de ferrailles destinées à  la Turquie, lesquels ont bondi de 50 $/t (41 €/t) au cours des trois dernières semaines. Ceci entraînera probablement une progression de 30 à 40 €/t des prix de contrats de décembre sur le segment européen des ferrailles.  

Les usines allemandes bénéficient également de la pénurie en matériel chez les traders et les entreprises de découpe et de pliage et de la robustesse de la demande émanant des chantiers de construction.

« Si, à la mi-novembre, les majorations de prix étaient jugées suspectes, la donne a radicalement changé il y a peu, les fournisseurs domestiques ayant nettement relevé leurs tarifs. Les consommateurs dont les besoins sont urgents n’ont désormais pas d’autre choix que d’accepter ces fortes hausses », a commenté un trader bavarois.

Les participants du marché tablent sur une nouvelle remontée des prix de l’ordre de 10 à 20 €/t à court terme, les consommateurs souhaitant procéder à un restockage avant les congés de Noël.

« Nos clients sont à cours de stocks, ils doivent donc s’approvisionner. Après les élections américaines et l’annonce du lancement de vaccins en Europe, nous avons eu vent du redémarrage des projets de construction et d’infrastructures précédemment annulés. Certains acheteurs se procurent même du matériel à perte en vue de se constituer des stocks », selon un distributeur basé à Düsseldorf.

Calme plat à l’import, tant au départ des marchés européens que des pays tiers, où aucun contrat n’a été signalé au cours des derniers jours. Sur le marché export, la dernière vente en date portant sur un lot de plus de 1000 t de rond à béton, remontant à une dizaine de jours, aurait été conclue à 530 €/t livré vers le Benelux.              

 

Fitch Solutions : hausse des prix de l'acier, repli de ceux du minerai de fer en 2021

20.01.2021
+

Rond à béton (Espagne) : des prix soutenus malgré une demande léthargique

20.01.2021
+

Tôles (Italie) : un marché vigoureux

20.01.2021
+