Retour
cours des métaux

Tensions sur les marges Crise dans le secteur de la construction

Rond à béton / France : une embellie temporaire

Echec des tentatives haussières

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 19.06.2024

Le marché français des produits longs ne parvient toujours à pas s’extirper de sa léthargie. De fait, la faiblesse de la consommation, associée au resserrement des marges tout au long de la chaîne de valeur, à l’atonie de la filière de la construction ainsi qu’à l’instabilité politique, contribue à saper la confiance des acheteurs.

Les fournisseurs de rond à béton ont néanmoins fait état d’un redressement des commandes et des niveaux de production, sur fond d’amélioration de la demande. Ce sursaut d’activité est imputable à la fermeture programmée de plusieurs grands axes routiers à Paris et sa région à compter du 15 juillet, avant le lancement, 11 jours plus tard, des Jeux Olympiques.

Les livraisons s’accélèrent à Paris

Dans ce contexte, les entreprises ayant lancé des chantiers de construction dans la région, sont incitées à accélérer leur production et assurer la livraison des marchandises avant que la capitale française ne soit confrontée à un chaos logistique.

Il convient toutefois de souligner qu’ailleurs sur le territoire français, les fabricants de rond à béton sont toujours pénalisés par la désaffection persistante de leur clientèle.

Les récentes velléités haussières des usines s’étant soldées par un échec à plusieurs reprises, les prix du rond à béton n’ont pas fluctué, à 610-615 €/t livré. Les distributeurs domestiques, ont, eux, fait mention de ventes restreintes, sur fond de stocks faibles.

Les prévisions sont peu encourageantes pour le segment de la construction, lequel continue d’essuyer de lourdes pertes financières. De fait, d’après des données publiées par l’Institut National de la Statistique (INSEE), de nombreux dirigeants du secteur se montrent pessimistes quant à l’avenir de leur activité.

Produits longs / France : modeste remontée

17.07.2024
+

Production automobile / Allemagne : nouvelle contraction en juin

17.07.2024
+

Acier vert / Filière automobile : selon T&E, l'UE devrait fixer des normes

17.07.2024
+