Retour
cours des métaux

Industrie sidérurgique production

Surcapacité / International : les associations en faveur d’actions concrètes

Intensifier les efforts en vue de diminuer les capacités excédentaires

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 27.10.2020

A l’échelle internationale, les associations représentant les aciéristes ont appelé les gouvernements à intensifier leurs efforts en vue de répertorier et de contribuer à diminuer la capacité excédentaire, avant la tenue à Paris, le 26 octobre, du Forum Global sur la capacité excédentaire d’acier, le (GFSEC).

Dans un communiqué commun publié par les associations fédérant l’industrie sidérurgique en Amérique, Europe, Asie et Afrique, englobant l’American Iron and Steel Institute,  l’association Canacero au Mexique, la Japan Iron and Steel Association et Russian Steel, ont renouvelé leur appel  aux gouvernements des économies productrices d’acier en faveur d’une intensification de leurs actions au sein du GFSEC.

L’attribution de subventions doit être mieux encadrée

Les associations sont en faveur du renforcement de la discipline en termes d’octroi de subventions à l’industrie et d’autres mesures de soutien favorisant la capacité excédentaire la distorsion des marchés; du respect des recours commerciaux en vue d’assurer des règles du jeu équitables dictées par les forces du marché et le commerce équitable.

Les autres priorités listées dans le communiqué sont les suivantes : établir des prévisions fiables en matière de demande en acier sur les marchés où seront réalisés les investissements, inciter le secteur industriel à communiquer de façon plus transparente et informer les leaders du G20 de la nécessité de consolider leurs efforts en vue de gérer la crise d’une capacité  excédentaire accrue.

Les associations internationales du secteur ont fait part de leur « profonde inquiétude » quant à la récente progression de l’excédent de capacité d’acier, à un moment où la demande est lourdement pénalisée par la pandémie de Covid-19, laquelle, selon eux, a entraîné un renversement de la tendance suite à des déclins progressifs de la surcapacité durant trois années-de 2016 à 2019- après la création du GFSEC.

Les surcapacités estimées à 700 M de t  en 2020

De fait, après ces années de baisse, les surcapacités devraient s’exacerber cette année pour s’élever à 700 M de t d’acier, comparativement à 513,9 M de t en 2019. En outre, l’arrivée prévue de nouvelles capacités en Asie et au Moyen-Orient d’ici à la fin de l’année devrait encore contribuer à  aggraver la situation.

Les associations, mettant l’accent sur le caractère inéquitable de l’amélioration des conditions macro-économiques et de la reprise de la production d’acier à l’échelle internationale, redoutent un risque accru de « déstabilisation potentielle » des marchés internationaux de l’acier.

Les marchés mondiaux ont bénéficié de la diminution de la surcapacité en Chine

La réduction, par la Chine de plus de 150 M de t sa capacité de production excédentaire au cours des dernières années, a conduit à un redressement des marchés de l’acier à l’échelle mondiale sur fond d’aides gouvernementales significatives allouées au secteur de l’acier. après un net ralentissement initié par la crise  sanitaire aux premier et deuxième trimestres 2020.

« Les industries de l’acier se félicitent des engagements pris par les membres du forum de l’acier en vue d’instaurer la transparence sur les marchés régionaux en matière d’évolution de capacités et de révision d’ accroissement de capacités en s’appuyant sur les principes de politique et les recommandations établis dans le rapport ministériel de Berlin », a précisé le communiqué commun publié par les associations. 

                    

Coil laminé à chaud / UE : Des hausses dictées par la demande

27.11.2020
+

Hausse de la production / UE-USA

26.11.2020
+

Mesures de sauvegarde sur les importations / UE : une suppression des quotas en vue?

25.11.2020
+