Retour
cours des métaux

Royaume-Uni : les aciéries toujours sur le pont..

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 26.03.2020

En dépit de l’extension rapide de la crise sanitaire en Europe et de certaines restrictions instaurées par le gouvernement britannique, toutes les aciéries locales, à rebours de la tendance européenne, poursuivent leur production, selon UK Steel Association.

 « Le message du gouvernement est le suivant : il n’est pas nécessaire de fermer nos entreprises. Nous sommes évidemment conscients de la situation au sein de la chaîne d’approvisionnement de la production automobile. A un moment donné, le reste de la chaîne de la chaîne d’approvisionnement sera inévitablement affecté », selon l’association britannique.

A l’échelle européenne, les constructeurs automobiles et les entreprises du bâtiment de premier plan ont fermé leurs usines et leurs sites de travail, la pandémie du Covid-19 entraînant des ruptures d’approvisionnement, des pénuries de personnel et un effondrement de la demande.

Selon SMMT, la Société britannique des Fabricants de Moteurs et des Traders, jusqu’à présent, les constructeurs automobiles qui ont procédé à des fermetures temporaires  sont les suivants : Land Rover, Nissan, BMW, Toyota, Honda, PSA, Bentley, Aston Martin et Rolls-Royce.

En Italie, France et Allemagne, la majorité des aciéries ont cessé temporairement leur activité ou opèrent à des taux historiquement bas.

Les producteurs britanniques fabriquent environ 7,3 M de t d’acier par an, ce qui équivaut à près de 65% des besoins domestiques annuellement. Le segment sidérurgique local dénombre 32 600 emplois directs et fournit un soutien à 41 100 salariés supplémentaire au sein de la chaîne d’approvisionnement.

Lundi 23 mars, Boris Johnson, le premier ministre britannique a énoncé les mesures visant à enrayer la propagation du coronavirus, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de deux personnes. Il a également ordonné la fermeture immédiate des magasins vendant des produits non-essentiels.

D’après un communiqué du gouvernement, comme ailleurs en Europe, seuls les supermarchés, stations service, la poste, les banques, les laveries, magasins de cycle, les magasins de bricolage, les animaleries ont reçu l’autorisation de rester ouverts. 

La confusion règne quant à savoir si les ouvriers du bâtiment, les chauffeurs de taxi et les ouvriers spécialisés, occupent des emplois jugés essentiels. Michael Gove, ministre du bureau du cabinet de Boris Johnson, a fait savoir que les ouvriers du secteur de la construction devaient continuer à travailler tout en respectant une distance de sécurité de 2 mètres. Quant aux plombiers et électriciens, ils pourraient intervenir dans des situations d’urgence.

 

Coil laminé à chaud / UE : Des hausses dictées par la demande

27.11.2020
+

Hausse de la production / UE-USA

26.11.2020
+

Mesures de sauvegarde sur les importations / UE : une suppression des quotas en vue?

25.11.2020
+