Retour
brexit et cours des métaux

Brexit ferrailles

Bye-bye UK

Posté par : Christophe Veron 17.10.2019

Enfin une bonne nouvelle ! Jean-Claude Juncker et Boris Johnson ont annoncé de concert qu’un accord a été trouvé entre les Britanniques et les Européens sur les modalités du Brexit. « Un excellent nouvel accord », selon le Premier ministre britannique. De son côté, Jean-Claude Juncker a précisé que « là où il y a de la volonté, il y a un accord – nous en tenons un ! C’est un accord équilibré et juste pour le Royaume-Uni et l’UE. Il démontre notre engagement à trouver des solutions. Je recommande au Conseil européen de l’approuver ». Les ministres européens devraient le ratifier dès ce jeudi 17, mais il faudra attendre samedi 19 octobre l’approbation des députés britanniques.

L’annonce de cet accord est une bonne nouvelle en ce sens qu’elle donne de la visibilité pour des milieux économiques qui en manquent cruellement. Cet accord – s’il est bien confirmé – c’est aussi le début d’un retour à la confiance ; cet état d’esprit qui reste encore le meilleur moteur de l’économie. Et quand l’économie tourne, l’industrie consomme de l’acier... et donc de la ferraille. Ce ‘New deal’ – dont on ne connaît pas encore le détail  – tombe à pic. Des secteurs économiques connaissent en effet des baisses d’activité spectaculaires, comprises entre 20% et 40%. La chute de la collecte en ferrailles s’en ressent nettement depuis deux mois. Quant aux prix proposés, beaucoup de collecteurs préfèrent garder que brader. Après tout, le stock ne coûte plus rien…Alors parler de nouvelles baisses pour les ferrailles apparaît bien présomptueux.

Prochaine étape : un accord Chine-Etats-Unis. Mais ce n’est pas gagné.