Retour
cours des métaux

Tôles relamineurs importations de brame

Tôles (Europe) : des majorations trop ambitieuses

Les offres de brames s'envolent à l'import

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 02.09.2020

Au regard des prix toujours plus élevés des coûts de production en Europe, les relamineurs et producteurs intégrés de tôles sont contraints de majorer leurs prix. Le succès d’une telle initiative reste toutefois sujette à caution, dû à la léthargie des industries consommatrices.

La majorité des relamineurs locaux, de retour de leurs congés, sont en faveur de majorations en dépit d’une demande en berne. Les offres de tôles S275JR mesurant jusqu’à 40 mm d’épaisseur oscillent entre 475 et 490 €/t départ usine, comparativement à 460-480 €/t départ usine début août.

« La dernière tentative haussière, fixée à 470 €/t départ usine, s’étant soldée par un échec, il est absurde que les relamineurs ciblent désormais un objectif encore plus élevé en raison du désintérêt persistant des acheteurs », a commenté un trader.

Flambée du coût des brames 

Ce mouvement  haussier est essentiellement imputable à la progression de 20 $/t (16,8 €/t) des coûts du brame. De fait, lors de la première quinzaine d’août, une cargaison de 30 000 t originaire d’Ukraine a été vendue entre 445 et 450 $/t (374,8 et 379,2 €/t) cfr à un acheteur milanais. Les précédentes réservations, effectuées à la mi-juillet, avaient quant à elles été effectuées entre 405 et 410 $/t (341,9 et  346 €/t) à la mi-juillet. 

Un producteur est-européen, lequel avait déjà relevé ses tarifs entre 480 et 500 €/t départ usine avant les vacances, se heurte également à la résistance de ses clients, peu enclins à s’acquitter de plus de 450-460 €/t départ usine.

Outre-Rhin, la situation est encore plus préoccupante alors que les secteurs utilisateurs de tôles axés sur les exportations continuent à pâtir des effets de la crise sanitaire. Seules les industries de la construction et de l’éolien parviennent à soutenir la demande en tôles. Sur le marché domestique, les offres de tôles standard S235 sont disponibles entre 460 et 480 €/t départ usine.

Une demande toujours atone

« La demande et les volumes de vente ne parviennent toujours pas à décoller étant donné que certains opérateurs sont tout juste revenus sur le marché, tandis que d’autres sont toujours en vacances. En outre, de nombreuses incertitudes perdurent quant à l’évolution de la pandémie de Covid », a observé une source.     

 

Tôles (France) : des offres très concurrentielles issues d'Italie

28.10.2020
+

Tôles / Italie : une spirale baissière bien engagée

26.10.2020
+

Tôles (Italie) : mollesse du marché

20.10.2020
+