Retour
cours des métaux

Investissements Surcapacité Afflux d

Analyse de Peter Matt de CMC / Europe : les investissements, clé de la compétitivité

Les excédents de capacité avoisinent 700 M de t

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 06.06.2024

Lors de son intervention à la conférence Innovaction, Peter Matt, président du groupe CMC, a déclaré que l’Europe risquait de perdre sa compétitivité, en raison de la surcapacité et du manque d’investissements. Le dirigeant de la société polonaise évalue les excédents de capacité à quelque 700 M de t/an à l’échelle internationale.

Même si la Chine se taille la part du lion, les autres pays coLes ntribuent également à cette situation. Peter Matt a mis en exergue le fait que l’Europe devait rationaliser sa production et se prémunir contre l’afflux d’importations. De fait, le continent européen doit définir des règles du jeu équitables, les aciéristes de la région  n’étant pas en mesure de générer des rendements satisfaisants.

L’Europe doit devenir attractive pour les investisseurs

« Sur le long cours, l’UE a besoin d’une industrie saine en vue de séduire les détenteurs de capitaux et de devenir rentable. Les Etats-Unis, dans le cadre de l’instauration de la section 232*, constituent un bon exemple de ce qui peut se produire en assurant des conditions d’égalité de concurrence. Sur le territoire américain, les prix de l’acier ont renchéri, permettant ainsi  à certaines sociétés locales de dégager des rendements. A  l’inverse, le secteur industriel, pénalisé par des investissements et revenus insuffisants, se dégrade dans de nombreux autres pays », a précisé le dirigeant polonais.

Hassan Shashaa, responsable de projet chez Emirates Steel a, lui un regard différent sur la surcapacité. Worldsteel a annoncé que la production internationale d’acier allait croître de 1,7% cette année, pour atteindre environ 1,8 md de t avant de consolider son ascension.

La surcapacité, un problème  récurrent selon Emirates Steel 

« Peut-on parler de surcapacité? Nous serons toujours confrontés à ce problème et je pense qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Au niveau mondial, les aciéries n’ont jamais utilisé 100% de leurs capacités, lesquelles n’ont jamais excédé 75 à 85% », a observé le dirigeant émirati. 

« Rien qu’en Chine, l’utilisation de capacité atteint 1,2 md de t alors que le géant asiatique produit rarement 900 M de t. L’Inde poursuit son développement économique et sa croissance démographique. Le pays, où la filière sidérurgique est robuste, envisage ainsi de mettre en service 300 M de t de capacité d’acier au cours des 20 prochaines années », a ajouté Hassan Shashaa.         

*La Section 232 du Trade Expansion Act de 1962 permet de limiter les importations qui mettraient en cause la sécurité nationale du pays.

 

Demande d'acier / UE - Aucune embellie attendue avant 2025

21.06.2024
+

Relance de la filière / Royaume-Uni : UK Steel soumet plusieurs propositions

19.06.2024
+

Rond à béton / Espagne : la hausse se confirme

19.01.2024
+