Retour
une faible demande dans le secteur

Marcegaglia pointe la faible demande

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 30.10.2019

Antonio Marcegaglia, PDG du groupe transalpin éponyme, attribue la crise de la sidérurgie européenne à la léthargie de la demande plutôt qu’à l’afflux d’importations à bas coût.  La demande atone, laquelle a accusé un nouveau repli au deuxième semestre 2019, a vu les prix chuter à des plus bas inégalés à l’échelle internationale a-t-il expliqué lors de la European Steel Conference organisée à  Milan la semaine dernière. Le dirigeant italien déplore également...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Compte Client