Retour
cours des métaux

Rond à béton ferrailles

Rond à béton / Italie : une embellie se profile

Accroissement de la demande

Posté par : Gwenaëlle Le Louette 21.07.2022

De l’autre côté des Alpes, les prix du rond à béton n’ont pas fluctué cette semaine, mais un nouveau mouvement haussier n’est pas à exclure sur fond de redressement de la demande avant les congés estivaux.

Les offres de rond à béton transalpin de catégorie  B40C, inchangées sur une semaine,  se maintiennent à 865 €/t départ usine. Certaines usines, absentes du marché en ce moment, pourraient revenir la semaine prochaine avec des offres comprises entre 895 et 915 €/t départ usine.

Les derniers contrats conclus entre 835 et 845 €/t départ usine

Les transactions les plus récentes, remontant à la fin de la semaine dernière, ont été scellées entre 835 et 845 €/t départ usine, ce qui constitue une progression de 10 €/t sur une base hebdomadaire.

Des participants du marché ont toutefois mis en exergue le fait que ces prix n’étaient plus valides. « Les usines italiennes traitent les commandes conclues  précédemment à ces tarifs , mais n’acceptent plus de nouvelles  commandes à un tel niveau de prix », a commenté une source basée dans la région de Milan.

Ce mouvement haussier est imputable à un accroissement de la demande ce mois-ci due aux stocks moindres détenus par les consommateurs. Les plus prévoyants d’entre eux souhaitent s’approvisionner avant que les usines domestiques arrêtent leur production pour effectuer des travaux de maintenance.

Les prix domestiques stimulés par plusieurs facteurs

D’autres facteurs, à l’instar du bond de 88,5 $/t (87 €/t) des prix des  importations turques de HMS 1&2 (80:20), à 407,5 $/t (402 €/t) cfr Turquie depuis la fin juin–qui devraient entraîner les prix européens dans son sillage-, ainsi que l’annonce d’ArcelorMittal relative à une augmentation de 60 €/t des tarifs de ses produits longs (cf p5), stimulent  également les tarifs du rond à béton transalpin.

La situation est similaire sur le marché export, où les prix du produit long sont aussi favorablement orientés.

Les produits italiens jugés trop coûteux à l’export 

De fait, en fin de semaine dernière, les prix à destination des Balkans ont été signalés à 750 €/t fob, ce qui représente un bond de 50 €/t en l’espace d’une semaine.

Ce prix ne suscite pas l’intérêt des consommateurs basés dans la région,  ces derniers étant en mesure de se procurer la marchandise à un prix bien moindre  localement et de l’obtenir bien plus rapidement.

En effet, les prix du rond à béton bulgare n’excèdent  pas 680 €/t livré. Même constat en Roumanie, où  sur le marché spot, la marchandise est disponible à 750 €/t livré, chargé à bord d’un camion.

Ceci induit que les prix italiens  pratiqués à l’export ne sont pas du tout compétitifs.         

 

Réduction des émissions de C02 : création d'une coalition UE-USA

24.11.2022
+

Fil machine : Europe : un marché désespérément atone

24.11.2022
+

Tôles / Europe : les prix n'en finissent plus de chuter

24.11.2022
+